Central Park, New York, United States

Les activités insolites à faire à New York

New York est connue pour ses musées incroyables, ses gratte-ciel iconiques et sa vie nocturne trépidante. Les voyageurs s’y rendent souvent une première fois pour découvrir les incontournables, comme l’Empire State Building, Times Square, la Statue de la Liberté ou encore le Metropolitan Museum of Art. Mais Big Apple regorge de lieux cachés et d’activités insolites qui permettent de découvrir la ville sous un autre angle. De quoi agrémenter un premier voyage après une demande d’ESTA ou vivre un second séjour hors des sentiers battus.

Aller voir les Ruines de l’Hôpital Renwick de Roosevelt Island

© Benjamin Ashton / Unsplash

Situé sur Roosevelt Island, l’hôpital Renwick est une ancienne structure de quarantaine pour les malades de la variole au 19ème siècle. À cette époque, la forte densité de population a vu la maladie prospérer à un rythme fou. Classé au patrimoine de la ville, cet endroit offre une atmosphère étrange et captivante. Pour vous y rendre, prenez le Roosevelt Island Tramway depuis la 60th Street et la 2nd Avenue, et profitez de la vue imprenable sur l’East River. Puis, dirigez-vous ensuite vers le sud de l’île pour découvrir ces ruines historiques​​.

Faire du kayak sur l’East River

© Tim Stief / Unsplash

On pense rarement aux activités nautiques lorsqu’on s’envole pour New York. Pourtant, l’eau est omniprésente. Faire du kayak sur l’East River permet de fuir l’agitation de la ville pour un instant, et d’observer la ville et sa skyline depuis les flots. Des sorties sont proposées en plein jour, mais aussi de nuit, où l’on peut voir les gratte-ciel éclairés. Ceux qui le souhaitent peuvent opter pour le paddle au lieu du kayak.

Se rendre à la galerie des murmures à Grand Central

© David Vives / Unsplash

Au cœur de Grand Central Terminal, devant l’Oyster Bar, se trouve un phénomène acoustique unique appelé la galerie des murmures. Si deux personnes se placent à l’opposé de chaque côté des arches, elles peuvent chuchoter et s’entendre distinctement sans que personne autour ne les entende. Ce spot, bien que de moins en moins secret, reste une expérience fascinante à vivre dans cette magnifique gare​.

Visiter Little Island, le parc en lévitation sur l’Hudson

© Danny Butlin-Policarpo / Unsplash

Little Island est un parc qui a été inauguré en mai 2021 au-dessus de l’Hudson. Construit sur l’ancien quai 54 où ont débarqué les survivants du naufrage du Titanic en 1912, l’endroit est insolite à souhait. On y trouve en effet plus de 130 structures en forme de tulipes dont certaines mesurent plus de 18m de haut. Ce parc aérien, situé à des hauteurs différentes, est ouvert aux visiteurs pour se balader, avec de multiples espaces végétales, mais aussi pour pique-niquer ou prendre le soleil aux beaux jours. On trouve aussi des espaces dédiés à l’art et à la culture. L’amphithéâtre en bois The Amph accueille des spectacles de théâtre, de danse et des concerts.

La station de métro City Hall

© Rafael Hoyos Weht / Unsplash

La station de métro City Hall, fermée depuis 1945, est incontestablement l’une des plus belles de New York. Il existe 2 manières de la voir. Mais la première, qui consiste à rester dans le train de la ligne 6 après l’arrêt Brooklyn Bridge, est illégale. L’autre façon de s’émerveiller de son architecture est de participer à une visite guidée organisée par le New York Transit Museum. Ces visites offrent un aperçu fascinant de l’histoire et de l’évolution du métro new-yorkais.

S’accorder un moment de détente aux bains Aire

© Zachary Shakked / Unsplash

Il y a tellement de quartiers à visiter et de choses à faire à New York qu’on oublie vite qu’on peut aussi s’accorder quelques moments de pure détente. En fonction du nombre de jours passés dans la ville, il ne faut pas hésiter à ralentir le rythme et à rejoindre le quartier de Tribeca pour franchir les portes des bains Aire, situés dans un bâtiment historique restauré. Il s’agissait à l’origine d’une usine textile datant de 1883. Dans un décor industriel, les visiteurs profitent de bains dont l’eau est à différentes températures. Un voyage au coeur des traditions romaine, grecque et ottomane. Les bains Aire proposent également des massages.

Flâner dans le quartier de Bushwick

© Nick Kelly / Unsplash

Jusqu’à la fin des années 90, Bushwick était un des quartiers les plus dangereux de New York. C’est aujourd’hui une zone qui s’est totalement reconvertie, inondée de magnifiques oeuvres de street art et où règne un train de vie bohème. Il faut s’y rendre pour profiter de l’atmosphère vintage, admirer les fresques géantes bien sûr, mais aussi pour découvrir les boutiques, restaurants et bars branchés. Des visites guidées du quartier, y compris avec des guides francophones, permettent d’en apprendre plus sur son histoire. Mais c’est aussi un endroit où l’on apprécie se balader en toute autonomie, à deux ou entre amis.

Boire un verre dans un speakeasy à New York

© Hybrid Storytellers / Unsplash

Les speakeasy sont des bars de petite taille et à l’ambiance intime et feutrée. Le concept date de la prohibition dans les années 1920, quand l’alcool était interdit sur le territoire américain. A l’époque, les gens se rendaient alors dans ces bars clandestins pour boire en cachette. Il s’agissait de petite salles secrètes que l’on trouvait à l’arrière ou au sous-sol de boutiques et de restaurants. Il existe à New York deux speakeasy datant des années 1920, dont The Back Room. Ils ont conservé les décors de l’époque. D’autres établissements s’en inspirent, comme Employees Only à West Village. Ce sont en général des adresses de choix pour déguster un bon cocktail. 

Faire du glamping à Governors Island

© Mekal Best / Unsplash

On imagine rarement venir à New York pour faire du camping. On hésite le plus souvent entre l’hôtel ou la location d’un appartement. Governors Island, petite île verdoyante située au large du sud de Manhattan, accueille les voyageurs pour séjourner en mode glamping. Sur place, Collective Retreats propose plusieurs types d’hébergement, dont de grandes tentes aménagées. Comme au camping, on se sent connecté à la nature, avec la possibilité de faire des balades à vélo, de participer à une séance de yoga matinale ou à des expériences culinaires. Sauf qu’on profite à chaque instant d’une magnifique vue sur la skyline de Manhattan. La traversée en ferry vers Governors Island ne dure que 8 minutes.

Surfer à Rockaway Beach

© Hayley Pfitzer / Unsplash

C’est la question qui revient souvent : mais où aller à New York pour profiter de la plage ? On entend souvent parler de Coney Island, mais il ne faut pas non plus hésiter à se rendre sur la péninsule de Rockaway Beach, au sud du Queens. Le Rockaway Ferry effectue la traversée en 1h et elle est très agréable. Une fois sur place, on profite de la longue étendue de sable pour se poser au soleil et des vagues pour pratiquer le surf. Rockaway Beach est aussi un endroit très sympa pour manger un morceau aux abords d’un food truck, boire un verre dans un bar et faire un peu de shopping.

Central Park, New York, United States

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de saisir votre nom
Merci de saisir votre email